Son gâteau d’anniversaire et quelques verrines

Je n’avais pas partagé avec vous mon deuxième gâteau d’anniversaire!

Après Rayponce l’année dernière, c’est Vaiana qui a séduit Mademoiselle pour ses 6 ans !

Cette année encore, j’avais doublé les doses de ma recette… Mais je les ai profitées en réalisant de petites verrines qui ont eu elles aussi un franc succès ! Pensez-y 😉 !

Ma recette ?

Un Chiffon cake :

  • 3 gros oeufs 
  • 110 g de sucre 
  • 140 g de farine 
  • 5 g de levure chimique 
  • 45 g de beurre fondu une pincée de sel 
  • 70 g de lait 
  • une pincée de vanille en poudre

Une Compotée de framboises 

  • 1 feuille de gélatine 
  • 300 g de framboises surgelées 
  • 40 g de sucre 
  • 10 g de fécule de maïs 
  • 10 g de jus de citron

Une ganache montée Chantilly mascarpone à la vanille (la recette Amour de cuisine)

Le chiffon cake à la vanille
Mélangez les ingrédients secs: farine, sel, levure, vanille en poudre et 80g de sucre.

Mélangez les jaunes d’œuf avec le beurre et le lait puis ajoutez ce mélange aux ingrédients secs.

Montez les blancs en neige en ajoutant progressivement les 30g de sucre restant.

Ajoutez les blancs délicatement à la préparation à l’aide d’une maryse.

Versez la pâte dans un moule 18cm de diamètre puis enfournez pour environ 45min dans un four préchauffé à 150°C en chaleur tournante.

La compotée de framboises
Placez la gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir.

Faites chauffer les framboises dans une casserole avec le sucre jusqu’à obtenir une sorte de confit.

Ajoutez la fécule de maïs et la jus de citron, portez à ébullition et laissez sur le feu pendant environ 5min.

Hors du feu ajoutez la gélatine et réservez au réfrigérateur.

Dans la cuve du robot fouettez la crème à vitesse moyenne jusqu’à obtenir une chantilly.
Ajoutez le mascarpone, le sucre et la vanille liquide puis fouettez encore 2min jusqu’à obtenir une chantilly assez compacte.

Une ganache montée Chantilly mascarpone à la vanille 
Faites fondre le chocolat blanc.

Versez la crème vanillée sur le chocolat blanc fondu, en 3 fois, en mélangeant bien avec une cuillère en bois/maryse entre chaque ajout.

Ajoutez ensuite les 18 cl de crème liquide froide, en 3 fois.

Fouettez ensuite la ganache à vitesse moyenne ou lente pendant 10 minutes environ jusqu’à ce qu’elle double au moins de volume !

Bonne Fête Mamie !

Cette année, j’avais envie de marquer cette fête des Grands-Mères par un chouette cadeau, un de ceux qui saurait garder longtemps la fraîcheur et la créativité de ma puce qui grandit tellement vite !
Très vite, ce sont ses dessins naïfs et ses premières écritures qui ont attiré mon attention, et par une nuit rêveuse, j’ai pensé à les immortaliser non pas dans un cadre qui prendrait la poussière, mais sur une étole qui tiendrait bien au chaud ses mamies qui portent constamment cet accessoire.

Si j’ai pensé à acheter du tissu et tout le nécessaire pour lui faire réaliser deux foulards uniques, c’est le prix de revient des-dits foulards qui m’a refroidie CAR, rien ne me garantissait qu’il n’y aurait pas de « râtés », et donc, de gâchis.
C’est ainsi que je suis partie à la recherche d’imprimeurs sur textile, et l’aventure commençait !

Là, tout de suite, je peux te dire que tu peux recycler l’idée pour la fête des Mères, et même pour les Noëls ou anniversaires de ta Maman ou de ta Grand-Mère, enfin, pour toutes les femmes de ta vie qui sont « toutes choses » dès que ta merveille réalise quoi que ce soit !

Voici quelques photos…

Comme tu peux le deviner, c’est le genre de cadeau que tu offres, mais que tu aurais bien envie de garder pour toi qui portes aussi volontiers toujours quelque chose autour de ton cou.(même que c’est bientôt mon anniversaire, et bientôt la fête des Mères aussi quoi!)

Quelques conseils ?

  • Réaliser des dessins sur des feuilles de format A5. En effet, c’est difficile pour un enfant de meubler toute une feuille. De plus, en cas de « râté », il n’a pas à tout recommencer.
  • Utiliser des feuilles blanches car lors du montage, les juxtapositions de dessins ne se voient pas puisque le fond est de même couleur ! (PS: si tu essaies en utilisant des feuilles de couleur ou un fond sur le logiciel, je veux bien avoir ton retour ^^!)
  • Choisir son style : un design épuré et l’utilisation de 3 uniques couleurs, (comme ici) ou laisser libre cours à sa créativité mais avec le risque que ce l’association des diverses productions soit trop chargé/dysharmonieux ! L’avantage de travailler avec ce logiciel, c’est qu’on peut utiliser les seuls dessins qui nous semblent pertinents.
  • Varier les « thématiques ».
  • Ici, il y a 7 dessins qui ont été produits, ce sont soit des « dessins », soit des « écritures », soit des « fonds »(ex. ici, les fleurs ou les étoiles). Les fonds permettent de lier les différents éléments lors du montage.

Je vois déjà de bien jolies variantes à réaliser :

  • Associer les dessins de tous les petits-enfants pour l’anniversaire de mamie (ou sa fête!)
  • scanner les dessins de son enfant et lui offrir un foulard à ses 18 ans ! (Ou autre anniversaire !)
  • penser aux messages positifs, aux expressions… et offrir ce foulard pour une occasion spéciale : future mariée, maman…

Sinon, où pouvez-vous réaliser ces foulards ?

J’ai commandé les miens sur un site Internet, pourtant, je vous en conseille un autre, bien moins onéreux (à partir de 35 euro, tarif dégressif dès le 2ème) que je devrais tester sous peu : Contrado.

Mon joli tampon

Et bien voilà, moi aussi je suis tombée sous le charme des créations de Rose de Biboun, une créatrice française qui crée notamment sur-mesure des tampons qu’elle grave à la main.

Pour bien commencer cette année créative, je me suis donc offert un tampon qui accompagnera désormais mes petites créations !

Je vous invite à voir son travail sur son blog, sa page, sa boutique tictail et même à suivre son Instagram qui regorge de jolis visuels réalisés ou en devenir !

Encore merci Rose pour ton travail, il est superbe !

Son initiale licorne !

C’est l’histoire de son premier atelier créatif chez Zôdio Metz, avec sa Maman, parce que vraiment, c’est plus sympa !

Au programme, donc, son initiale licorne : vous savez, sa nouvelle passion, celle qui décore quasi tous ses tee-shirt, cahiers et accessoires et qui remplit sa petite vie de plein de paillettes !

Lors de l’atelier, elle a pu peindre, saupoudrer des paillettes, dégainer le sèche-cheveux, décalquer, découper, « emporte-piécer » et me faire coller au pistolet à colle tout un tas de petits éléments selon ses ordres précis et son sens de l’esthétique déjà bien aiguisé !

Voilà donc le chef d’oeuvre…

et en prime, le petit sourire (avec encore toutes ses dents) qui en dit long !

C’était tellement bien qu’on devrait réitérer l’expérience à la maison ces prochains jours…
(Il parait qu’elle aimerait bien en offrir à ses copines!)

Un peignoir réversible

Pour l’anniversaire de son jumeau, j’ai pris le pli d’offrir du « Home made », et c’est une petite tradition qui perdure avec ma copine Le Chat qui Guette qui gâte toujours ma mini miss avec ses superbes créations !

Peignoir reversible Burda 2662

Cette année, je me suis donc moi aussi lancée dans un projet couture…
Si, si, j’ai osé !

Et vraiment, je ne regrette pas!

Peignoir reversible Burda 2662

C’est donc en me rendant compte du fait que ma fille en avait de trop petits que je me suis dit que j’allais lui en coudre un et que ce devrait être bien sympa d’en réaliser un pour son petit jumeau !

Peignoir reversible Burda 2662

Il s’agit du modèle de peignoir réversible 2662 de chez Burda, réalisé avec du tissu à motif et du tissu éponge déniché chez Le Tissu des Ursules.

Peignoir reversible Burda 2662

C’est un projet estampillé « facile » mais qui m’a valu pas mal de noeuds aux cerveaux ; le manque de pratique je pense !
Néanmoins, j’ai beaucoup appris et j’ai pu apprécier mes progrès en matière de couture invisible !

J’ai apporté quelques minuscules modifications puisque j’ai ajouté des poches internes et que j’ai réalisé une seconde ceinture afin que ce peignoir soit réversible jusqu’au bout !

Je regrette simplement que le modèle soit si ample…
Je prévois donc de retenter l’expérience pour ma fille, mais je réduirais la taille du buste !

Happy blogday !

Aujourd’hui, je fête 5 ans de blog !
Voici déjà l’occasion de vous montrer ma dernière carte, réalisée avec ma fidèle Silhouette Cameo, mon compagnon de scrap toujours aussi efficace !

5 ans !

C’est fou de voir le temps passer si vite et surtout de voir à quel point mes centres d’intérêt se sont diversifiés mais aussi comment ils se sont affinés ces dernières années !

Si à mes débuts, je bricolais le papier et tentais de dompter le tricot, aujourd’hui, c’est la couture qui m’attire franchement même si j’avoue toujours préférer le travail de la laine, pour ses vertus « apaisantes » !
Pour moi, tricoter, c’est prendre le temps de me poser, de vider ma tête et prendre plaisir à réaliser une pièce moi-même, souvent pour les autres!
Coudre, c’est me lancer un défi et donc prendre le temps de bien faire et d’apprendre. J’ai encore bien du chemin à parcourir ! D’ailleurs, le Père Noël m’a apporté une surjeteuse, il va falloir la dompter celle-ci!
Deux loisirs, deux visions vraiment différentes des loisirs créatifs.

Ce que j’adore depuis que je suis tombée dans les loisirs créatifs, c’est toutes ces nouvelles rencontres tant réelles que virtuelles !
Si c’est devenu trop rare par nos emplois du temps de profs/dirlo/maman, bricoler avec ma copine Bricrea, discuter (ou regarder un podcast) avec Le Chat qui guette ou simplement lire le dernier article de nombre d’entre vous est toujours une vraie bouffée d’oxygène.
Désormais, errer dans un salon de création, une bibliothèque ou un magasin de loisirs créatifs suffisent à me changer les idées et j’ai toujours un livre ou un magazine qui traîne sur ma table de nuit ainsi qu’un encours tricot (ou deux, ou trois, soyons honnête).

En 5 ans, vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, et depuis deux ans, je ne passe plus une journée sans répondre à l’une de vos questions ! Souvent, vous me demandez un tuto, parfois, plus de précisions et cela me permet ainsi de mettre à jour mon article ! (merci!)

Le vrai plaisir de tenir un blog, c’est bien de voir à quel point il peut être consulté même si j’avoue apprécier davantage lire l’un de vos commentaires car c’est vraiment la notion de partage qui m’anime !

En bref, MERCI à vous tous de passer par là !

Très belle année 2019 à vous,
et à très vite !

La Baleine Bleue !

 

Une manchette Peyote

Zoom sur ce cadeau d’anniversaire home made, juste pour Mon petit Chat qui guette !

Voici donc mon modèle chouchou issu du livre « Bracelets Peyote, Techniques et modèles » , d’Agnès Delage-Calvet, éd. Marabout.

Allez, j’ose vous confier que la chance du débutant m’a complètement quittée pendant la réalisation de ce deuxième projet peyote ! Comme quoi, tout n’est pas facile dans le monde impitoyable du DIY !

Première vraie galère : monter ce tissage avec un nombre impair de perles ! Je vous confie que cela m’a pris 5h de montage/démontage…. dans une exaspération monstre, autant je suis d’une patience extrême pour me lancer dans des projets longs, autant quand je ne comprends pas, ça peut me rendre complètement foooooooolle !
et donc première astuce : monter le premier rang avec une alternance de couleurs pour faciliter la compréhension du montage et le calcul des « mailles », ça peut être bien pratique…

Deuxième galère : Après la réalisation du premier motif entier, je me suis rendue compte que les couleurs choisies n’étaient pas suffisamment contrastées pour révéler pleinement le motif choisi…. Et hop, il était donc l’heure de l’ultime démontage !
Seconde astuce : afin de s’assurer du bon choix de couleur, il suffit de réaliser une photo en noir et blanc du projet : si le motif est clairement identifiable, le choix des couleurs et donc des nuances sont parfaits !

Petite adaptation : j’ai préféré utiliser un fermoir magnétique (MF Apprêt et perles) pour finir cette manchette. Je trouve toujours que ce genre de fermoir est plus pratique à utiliser et plus « chic » que les fermoirs type serre-fil, griffes ou mousqueton.

Encore un très Joyeux presqu’Anniversaire Chibi !
Promis, l’année prochaine, je m’y prends 2 mois avant, 1 mois, c’est toujours trop audacieux avec mon emploi du temps de  ministre !
Mais, vraiment, c’est toujours autant un plaisir de bricoler pour toi !
J’espère qu’il est assez bleu…
Bisouilles!

Les perles choisies ?
Blanc : 10g perles miyuki delica 11/0 blanc opaque ref DB0200
Bleu : 10g perles miyuki delica 11/0 bleu turquoise opaque ref DB0729
Orange : 10g perles miyuki delica 11/0 pêche opaque ref DB0206
Rose corail : 10g Miyuki Delica 11/0 DB2112 Duracoat Opaque Dark Salmon

Salon Création et Savoir-faire 2018

Cette année, je suis retournée au Salon Création et Savoir-faire, le fameux #csf2018 !
J’avais d’ailleurs gagné ma place grâce à un concours organisé par Creapassions sur Insta !

C’était l’occasion de passer un chouette weekend en famille sur Paris tout en faisant le plein de nouveaux projets créatifs !

J’adore toujours autant flâner dans ce salon, déjà, parce que cette année, il m’a permis de retrouver ma copine Le chat qui guette, mais aussi parce que c’est toujours autant énorme de rencontrer des créateurs (notamment la team « Cousu main ») et même des vendeurs « pour de vrai » !

En fait, se promener dans le salon, c’est être tenté par des patrons qu’on a la chance de voir cousus en vrai, une multiplicité de tissus, de la laine, des livres et magazines, du matériel de scrapbooking, de bricolage…. Bref, tout ce qui manque cruellement dans nos campagnes et dont il faut se résoudre à commander sur le net, sans avoir la possibilité de les voir/toucher réellement.

A titre perso, j’ai été déçue du peu de choix de perles proposé : si Perles and Co était bien présent, ils ne vendaient leurs perles qu’en kits… Et j’aurais aimé aussi que plus de mercerie soit proposée, toujours parce que par chez moi, c’est pauuuuuuuuuvre !

Mais mon gros coup de coeur, cela restera ma rencontre avec Emmanuelle Prot, l’éditrice de Creapassions qui a carrément révélé le caractère addict aux jeux de hasard de ma fille qui a vite adoré jouer avec leur machine à pince ! Et si vous aviez vu sa grande fierté de porter en bandoulière le tote bag offert avec badges, crayon et marque-page, ça valait le détour ^^! Cette maison d’édition est largement présente dans ma bibliothèque… et j’avoue avoir eu un vrai coup de coeur pour ce livre : Jeux et accessoires en couture pour enfants spécial Noël. J’attends donc de voir quel bambin pourrait être ravi de ce cadeau ^^!

Alors, qu’en est-il de mes petits craquages ?

Un joli kit complet pour réaliser un Head Band Grace.

J’ai été complètement séduite par le modèle et par cette laine si douce ! Dans le kit, aiguilles circulaires et même aiguille sont incluses, c’est parfait pour les débutants surtout qu’il se ne se réalise qu’au point mousse (avec quelques diminutions/augmentations) !

Un kit de tissages de perles by Perles @ Co

 

 

Dans ce pochon, il y a donc tout le nécessaire pour réaliser l’édition « Dreamcatcher » : une paire de boucles d’oreilles, un pendentif et une manchette soit les perles, le fil, les apprêts et même des aiguilles et un enfile-aiguille ! Ah, et puis aussi une petite sucette y était cachée !

 

Un nouveau kit de Pixel Hobby pour réaliser des médaillons avec de petites mosaïques.

Voici donc le craquage de ma mini miss qui avait découvert cette activité lors du salon Creativa de Metz (ici). Cela lui avait tellement plu qu’elle a naturellement eu envie de réaliser cette version pour « les grands » !

Autre plaisir de ce salon, celui de recevoir divers goodies, bien utiles ^^…