Mois : février 2020

Sa robe de sirènes

Il y a quelques jours, ma belle-soeur me faisait connaître le salon du tissu Stoffen Spektakel du Luxexpo The Box.
Une chouette découverte tant du point de vue du très grand choix de tissus que des prix…
Clairement, je préparerai ma prochaine visite pour réaliser mes futurs projets.

Et c’est au cours de notre balade que j’ai découvert Super Nova Pattern, ce stand où se trouvait une multitude de jolis tissus dont des panneaux aux motifs adorables : sirènes, lions, ratons laveurs et même rhinocéros !

J’ai donc choisi de tester 2 de leurs coupons en jersey ainsi que 2 de leurs patrons pour enfant, voici donc le patron Noëlle (5,95 euros).

Vous excuserez la qualité des photos…. Ca fait 2 semaines qu’on ne voit plus le soleil… et la pièce la plus lumineuse n’est autre qu’un couloir en travaux 😉 !

C’était donc mon premier vêtement cousu pour ELLE, et autant dire que son large sourire a carrément récompensé mes efforts !

Ma jolie petite sirène

Certes, le tissu est pour beaucoup dans la mignonnerie de cette robe assez simple, mais ce que j’ai trouvé sympa dans l’esprit de cette marque, c’est qu’en plus du patron et des instructions, Super Nova offre la possibilité à sa communauté de retrouver un pas à pas très clair, en photos, sur son site.
C’est très apprécié et rassurant pour les débutants.

Dumbo l’éléphant ou ma version du hochet lapin !

Je vous avais prévenus…
Chaque entrée dans un nouveau mois sera l’occasion pour tata de gâter bébé Charly ^^!

Aujourd’hui, je vous présente le petit hochet/anneau de dentition assorti à sa couverture et ses lingettes !

J’aurais pu choisir un anneau ordinaire et faire simplement des oreilles de lapin mais j’avoue que quand j’ai trouvé ce joli éléphant, j’ai tout de suite pensé à lui faire de belles ailes en pensant au personnage de Dumbo !
C’est… tellement plus poétique et moins courant ! En plus, on est carrément fans des éléphants par ici ^^!
Et vous, vous en pensez quoi ?

Matériel

Mais tout à coup, au bord de la rivière, surgit enfin, un énoooooorme éléphant !

Si vous avez cette jolie chanson dans la tête, c’est qu’on partage cette même culture, peut-être même livresque : « Les crocros, les crocodiles !« , un livre qui a accompagné les premières années de ma princesse, et que j’ai eu plaisir à travailler l’année dernière avec mes jeunes élèves (vous en trouverez le projet ici!).

Voici donc Barnabé, le joli éléphant en velours moutarde et en Liberty, proposé par les Chouette Kit. D’ailleurs, le kit est toujours en vente si vous êtes intéressés !

Que dire de plus ?

J’ai vraiment beaucoup aimé réaliser ce projet même si j’ai commencé par une belle boulette : reporter mon patron sur les différents tissus avec les marges de coutures comprises alors que ce n’était pas le cas.
C’est une belle erreur de débutante, effectivement, puisque c’était bien écrit dans le patron…

Mais si je vous partage cette anecdote, c’est parce que j’ai eu la surprise de voir que les Chouette Kit se sont rendues compte de mon erreur en passant sur mon Insta, et à quelques minutes près, leur vigilance aurait pu me permettre de réparer mon erreur… (mais j’avais déjà joué des ciseaux scrinch, scrinch, scrinch!).
Je vous confie au passage que j’ai été complètement hallucinée qu’elles soient aussi proches de leur communauté !

Attention, les marges de couture ne sont pas comprises, certaines pièces nous semblent un peu proches pour que les marges soient suffisantes… enfin en photo tout du moins.

Alors, voici mon petit Barnabé bien imparfait !
Les marges de couture ont été respectées pour sa queue qui a dû être refaite (je ne parvenais pas à retourner la pièce).
Je sais qu’il connaîtra de nouvelles versions :
– J’ai en tête d’utiliser du biais pailleté, rien de moins, au niveau de ses oreilles,
– mais aussi d’utiliser un tissu plus épais pour faciliter la tenue des oreilles (même si en l’état, il devrait carrément séduire les doigts des tous-petits… Vous savez, cette façon qu’ils ont de faire glisser le tissu entre le majeur et l’index lorsque le sommeil les guette….)
– j’opterai pour un surfilage des différentes pièces, notamment au niveau du ventre où la couture après bourrage a été des plus périlleuses !

Lingettes démaquillantes et leur panier

Joyeux Noël Julie !

Et voici comment je commence à offrir mes premiers cadeaux Home made pour Noël !
J’avoue que c’est un réel plaisir de créer pour son entourage, de choisir le projet, les matériaux et de créer dans mon petit atelier mais je suis encore gênée de ne pas offrir un « vrai cadeau »… surtout si cette personne ne bricole pas elle-même.
Ça vous le fait aussi ?

C’est un projet simple, utile et même glamour lorsqu’on tombe sur de jolis tissus…

Voici donc 4 semainiers de lingettes démaquillantes, de quoi ne pas courir après les lessives !
(Perso, avec 2 seuls jeux, c’était encore juste !)